Buffon Level A2/B1

 Podcast. 

Qui était le comte de Buffon ? 




Buffon était un savant français. Autrefois, on nommait "savant" les hommes qui avaient une immense compétence dans de nombreux domaines, surtout scientifiques. 

Le comte de Buffon était non seulement philosophe et écrivain, mais il était surtout mathématicien, biologiste, et naturaliste.

Ses théories ont influencé Charles Darwin...


 

Le 7 septembre 1707 (quelle drôle de date !) est né Georges-Louis Leclerc de Buffon, comte de Buffon, généralement appelé "Buffon". 

Nous fêtons aujourd'hui, le 7 septembre 2022, l'anniversaire de sa naissance.

Il y a une rue à Paris, qui longe le Jardin des Plantes, qui porte son nom. Il y a aussi des "rue Buffon" dans beaucoup d'autres villes de France. 




Mais qui était le comte de Buffon ?


Buffon était un savant français. Autrefois, on nommait "savant" les hommes qui avaient une immense compétence dans de nombreux domaines, surtout scientifiques. 

Le comte de Buffon était non seulement philosophe et écrivain, mais il était surtout mathématicien, biologiste, et naturaliste.

Ses théories ont influencé Charles Darwin. 

Dans sa jeunesse, il a obtenu tout d'abord une licence de droit, mais il était en réalité passionné par les sciences.

Il est donc parti, contre l'avis de sa famille, étudier les mathématiques et la botanique à l'Université d'Angers. 

Il a beaucoup lu, notamment les oeuvres du savant anglais Isaac Newton. 


Après l'université d'Angers, il part ensuite en voyage d'étude en Italie et en Angleterre avec un jeune aristocrate anglais et son précepteur allemand, qui était naturaliste. 

En 1732, à l'âge de vingt-cinq ans, il s'installe à Paris mais fait construire en même temps un hôtel particulier à Montbard, près de Dijon, une "ménagerie" (c'est à dire un zoo), un laboratoire et son cabinet de travail. 



Il a compté de nombreux scientifiques parmi ses amis : Gilles François Boulduc, qui était le pharmacien* du Roi et professeur de chimie au Jardin Royal des Plantes, le mathématicien suisse Gabriel Cramer, le biologiste Antoine Laurent de Jussieu**, et Diderot, qui a écrit la célèbre encyclopédie. 

*A l'époque, on appelait les pharmaciens des "apothicaires". 

**Vous avez peut-être entendu parler de l'Université des Sciences Jussieu à Paris, qui se trouve juste à côté du Jardin des Plantes.


Buffon pense que dans le domaine des sciences, il est préférable d'observer et expérimenter plutôt que de se contenter de la simple théorie. 

Il aime beaucoup l'Angleterre et il séjourne à Londres où il est nommé à la Royal Academy en 1739. 

La même année, il est également nommé à la section botanique de l'Académie des Sciences en France, et Intendant* du Jardin du Roi, l'actuel Jardin des Plantes, où l'on faisait, à l'époque, pousser beaucoup de plantes médicinales. 

*Administrateur.


Il laissera alors de côté les mathématiques et se consacrera entièrement, jusqu'à la fin de sa vie, à l'histoire naturelle

Il a écrit en 1763 sa plus grande oeuvre : Histoire Naturelle. C'est une encyclopédie en trente-six volumes ! Il y fait remarquer la ressemblance entre l'homme et le singe. Vous imaginez l'effet que cela a produit, à l'époque, même chez les scientifiques ! 

Cette encyclopédie, dans son ensemble, a eu beaucoup de succès, mais elle a aussi été beaucoup critiquée. 



Buffon est décédé en 1788, un an avant le début de la révolution française. Quand on pense au nombre de personnes, dont de grands scientifiques*, victimes de la violence de cette révolution, on se dit que, finalement, il a peut-être eu de la chance de ne pas vivre quelques années de plus...

*Jean Sylvain Bailly, Antoine Lavoisier.


De nos jours, on peut toujours visiter le Jardin des Plantes et ses nombreuses galeries scientifiques :


La Grande Galerie de l'Evolution,

Vue sur la caravane africaine © MNHN - Bernard Faye



- Le zoo, que l'on appelle encore la Ménagerie,


- La galerie de paléontologie et ses squelettes de dinosaures,


- La Grande Serre,



- La galerie de géologie et de minéralogie,

- Et bien d'autres.


C'est un endroit passionnant pour qui s'intéresse aux sciences en général. Le jardin, quant à lui, est magnifique.




Je vous recommande vivement de visiter ce lieu magique lors de votre prochain passage à Paris.

 


Vocabulaire.


Longer : to run along. La rue longe le jardin : The street runs along the garden.

Nombreux : numerous.

Non seulement : not only.

Un avis : an opinion.

La botanique : botany.

Notamment : here, the word means "especially".

Un précepteur : a tutor. They were usually teaching very wealthy children.

Un hôtel particulier : the word does not refer to a hotel as we know them today, it means a very beautiful and expensive house, that sometimes even looks like a little castle, which is built generally in Paris and very often surrounded by gardens.

Une ménagerie : in general, the word refers to a place where rare animals are kept. In this case it refers to a zoo, but the word can also be used for a circus : la ménagerie du cirque.

Se contenter de : to be content with.

Un intendant : an administrator.

Se consacrer à : to devote yourself to. Il s'est consacré à la botanique : he devoted himself to botany.

L'histoire naturelle : it refer to the study of everything concerning nature : plants, animals, minerals...

Dont : here, the word means "including". You must not pronounce the "t" at the end of the word.






Looking for something?